Champs d’action


 
 


L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps à partir du moment où il n’y a pas de contre-indications médicales. L’ostéopathe doit savoir ce qui relève de sa compétence et être capable de réorienter le patient dans le cas où les troubles observés ne relèveraient pas de sa compétence.

  1. Le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, lumbago, dorsalgies, douleurs intercostales, cervicalgie, torticolis, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, pubalgies, douleurs maxillaires, douleurs coccygiennes, scoliose…


  1. Le système neurologique : névralgie cervico-brachial, névralgies intercostales, névralgie faciales, névralgie d’Arnold, cruralgie, sciatique, dystonie neurovégétative…


  1. Le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuses, hémorroïdes, palpitations, oppressions…


  1. Le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, colites, constipation, troubles hépatobiliaires, flatulences, ptôse d’organe,  digestion difficile, acidité gastrique, gastralgie, reflux gastro-oesophagien, régurgitations…


  1. Le système génito-urinaire : Douleurs durant le cycle, douleurs lors des rapports, prévention des infections urinaires, douleurs au niveau des organes génitaux, l’infertilité fonctionnelle...


  1. Le système ORL et pulmonaire : rhinites chroniques, sinusites chroniques, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites chroniques, bronchiolites chroniques, dysphonie fonctionnelle, asthme...


  1. Le système neuro-végétatif : états dépressifs, états d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…


  1. Les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture…